Les dégradations

Les mauvaises conditions de stockage des livres & des manuscrits
peuvent avoir des conséquences graves ! Photos et conseils de conservation

 

 

Les conseils professionnels de Delphine Dejean :

Caves et greniers sont à proscrire : le coktail humidité/chaleur va favoriser l’apparition de moisissures et parfois de bactéries (même problème après une inondation par exemple).Comme les champignons à l’automne après une averse, les spores présents sur le papier vont se développer à une vitesse foudroyante et donner lieu à la prolifération de moisissures.

Elles se nourissent principalement de la cellulose du papier et le détruisent de manière irréversible.

Le saviez vous ? certaines spores peuvent rester inactifs pendant 30 ans et un jour, se réveiller …

Les taches colorées en bleu, vert, rouge, rose … que l’on peut observer sont un signal d’alarme, ainsi qu’une forte odeur de « cave » (ou de « fermentation » pour les bactéries).

Le papier prend alors un aspect « buvard », il devient mou, friable et il s’émiette au toucher.

> Isoler immédiatement les documents atteints et contacter un relieur-restaurateur professionnel.

Une désinfection chimique en autoclave stoppera tous les processus de dégradation – c’est valable aussi contre les insectes.

Les insectes, eux aussi, sont de redoutables ennemis des livres et peuvent détruire votre bibliothèque.Comment font-ils ? Les insectes déposent leurs larves dans les livres; celles-ci se nourissent du papier , du carton et/ou du cuir.

Elles se développent et creusent des galeries. Une fois adultes, les larves sont des insectes à leur tour qui partent à la conquête de nouveaux territoires …

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de « trous de vrillettes » ou de « poissons d’argent » ? et constaté les dégâts …

> Il faut faire désinsectiser livres et locaux.

N’oublions pas les petits rongeurs qui se régalent, eux aussi ! D’où peut-être l’expression « rat de bibliothèque  » ?

Il est facile de déceler leur présence, car rats et souris ont un certain sens de l’esthétique : ils grignotent très soigneusement les pages des livres en créant de véritables dentelles en 3 D …

> Dératisation ou pièges selon les cas, puis intervention du relieur-restaurateur qui comblera les lacunes du papier.

:: La reliure artisanale c’est Relier pour Relire ::