reliure

Vous trouverez ici toutes sortes d’informations sur la reliure, les livres, les différents champs d’intervention du relieur, ainsi que des curiosités. Pour toute question sur vos livres, vos projets de restauration ou de reliure, n’hésitez pas à contacter Delphine Dejean.

Qu'est-ce que la reliure ?

d’après l’INMA, l’Institut National des Métiers d’Art

MÉTIER DU SECTEUR : ARTS GRAPHIQUES

La fonction du relieur est de protéger le livre, de l’embellir, d’augmenter sa durée de vie et de faciliter sa consultation. L’habillage d’un livre s’envisage en fonction de son usage futur qui définit trois grands types de reliure : la reliure courante, la reliure d’art et la restauration de reliure.

Comme dans tous les métiers, le relieur emploie des termes techniques qu’il est bon de connaître

Certains mots font partie du vocabulaire courant comme le dos, la tranche, les coins. D’autres sont moins connus, car bien spécifiques au domaine de la reliure.  
livre_trans_eyrollesÀ droite, un livre relié illustrant les termes de base >> cliquez sur le livre pour accéder au lexique technique détaillé mot par mot.

Qui fabrique les livres ?

Pour sa réalisation, le livre est conçu par l’éditeur et confié à l’imprimeur. Il est ensuite broché (couverture souple) ou relié (couverture rigide). La reliure peut être industrielle, à savoir entièrement mécanisée, ou artisanale : on parle alors de reliure d’art.

Là c’est le geste du relieur qui prime, son savoir-faire et son « tour de main ».

vieux_livresPourquoi faire relier ses livres ?

Les livres brochés sont mal protégés des manipulations, de la poussière et de la lumière car ils n’ont pas de couverture cartonnée. Le plus souvent, les pages des livres édités récemment sont simplement collées au dos et se détachent rapidement après quelques ouvertures. Le travail du relieur consiste à solidariser contenu et contenant en utilisant des techniques adaptées à chaque cas. Relié ou non, il est toutefois déconseillé de laisser un livre ouvert, posé à plat sur l’intérieur : utilisez plutôt un marque-page ou un signet.  

Pour la bonne conservation de vos livres :

  • Evitez de saisir un livre relié par la coiffe (haut du livre): le prendre à pleine main, par le milieu du dos.
  • Dépoussiérez régulièrement vos livres, ne les exposez ni au soleil ni à l’humidité.
  • Pour les reliures en cuir, n’utilisez pas de cirage au silicone qui dessèche la peau, préférez toujours une cire naturelle ou un produit spécialisé (en vente à l’atelier)
  • Et surtout n’employez jamais d’adhésifs ! Contactez plutôt un relieur professionnel en cas de problème: déchirures, pages volantes, couvertures abîmées…

:: La reliure artisanale c’est Relier pour Relire ::

181013_9587

 

Relieurarrow-rightFrançais
Bookbinderarrow-rightAnglais
Buchbinderarrow-rightAllemand
Boekbinderarrow-rightNéerlandais
Rilegatorearrow-rightItalien
Encuadernadorarrow-rightEspagnol
Encadernadorarrow-rightPortugais
Βιβλιοδέτηςarrow-rightGrec
Bogbinderarrow-rightDanois
Bokbindarearrow-rightSuédois
Knihárarrow-rightSlovaque
Knihařarrow-rightTchèque
Könyvkötőarrow-rightHongrois
Raamatuköitjaarrow-rightEstonien
Legaturarrow-rightMaltais
Knygrisysarrow-rightLituanien
Glutinator, orisarrow-rightLatin
Legătorarrow-rightRoumain
Introligatorarrow-rightPolonais
Kirjansitojaarrow-rightFinois
книговезецarrow-rightBulgare
Religairearrow-rightOccitan
Enquadernadorarrow-rightCatalan
Relieure (féminin)arrow-rightQuébécois
Knjigovezacarrow-rightSerbe
переплетчикarrow-rightRusse
Ciltçi, mücellitarrow-rightTurque
Shu ye zhuang ding *arrow-rightChinois *
Sei Hon Ya *arrow-rightJaponais *
المجلد
arrow-rightArabe
כורך ספריםarrow-rightHébreu
 կազմարարarrow-rightArménien
 นักทำปกหนังสือarrow-rightThaïlandais
 製本機arrow-rightJaponais